Vous pratiquez le Yoga depuis quelques mois, un an, ou peut-être 10 ans ? Vous adorez monter sur votre tapis de Yoga et pratiquer les postures, la respiration et la méditation ?

Mais parfois, vous sentez que vous avez des petits coups de mou et que votre motivation pour le Yoga diminue ?

Résultat : vous procrastinez sans cesse le moment où vous allez reprendre le Yoga, et plus vous attendez, plus vous culpabilisez, et moins vous vous sentez prête à repartir… Ce n’est pas de votre faute, on est toutes un peu comme ça !

Pour vous sortir de ce mauvais pas, vous aimeriez bien savoir s’il existe un secret pour rester motivée et enthousiaste dans votre pratique du Yoga, n’est-ce pas ?

Eh bien je n’ai pas de méthode miracle et instantanée, mais j’ai quand même plusieurs petits trucs très efficaces à partager avec vous pour vous aider à entretenir votre passion et votre plaisir à pratiquer le Yoga !

Découvrez les solutions les plus efficaces pour garder votre motivation Yoga intacte, et même la renforcer !

La motivation, c’est quoi au juste ?

Eh bien, la motivation, c’est tout simplement ce qui nous pousse à agir.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la motivation n’est pas innée, il s’agit d’un muscle qui se développe grâce à la pratique.

Motivation versus (fausses) bonnes excuses

J’ai remarqué que souvent on se trouve des excuses pour repousser dans le temps certaines activités. On va soit accuser les circonstances extérieures, soit se chercher nos propres circonstances « atténuantes » pour nous auto-convaincre que ce n’est jamais le bon moment.

En fait, c’est le principe de plaisir qui est bien souvent en cause. Comme le Yoga est exigeant, on va souvent chercher à la place un plaisir immédiat, par exemple en regardant une série ou en allant au restaurant, plutôt que de faire l’effort de monter sur notre tapis. On va parfois laisser la paresse prendre le pas sur notre bien-être. C’est normal de se laisser aller de temps-en-temps ! Mais si vous voyez que cela devient régulier, alors vous allez devoir trouver des solutions. En effet, si vous ratez plusieurs cours d’affilée, alors vous allez avoir encore plus de mal à faire votre retour sur le tapis parce que vous craindrez de ne plus être assez en forme.

top-excuses-yoga-motivation

Les super excuses pour ne pas aller en cours de Yoga (en anglais)

Le plus difficile, c’est justement de monter sur le tapis ! Ce sont les 5 premières minutes qui sont décisives ! Une fois qu’on y est, on commence à se détendre et on ne voit plus passer le temps ! Pratiquer le Yoga régulièrement demande donc plusieurs qualités, et notamment : de l’implication, du courage et de la persévérance. Heureusement, il existe quelques méthodes pour vous aider au quotidien, que je vous invite à découvrir tout de suite !

Dans cet article, je vais partir de chaque difficulté que vous rencontrez pour rester motivé dans votre pratique du Yoga et je vais vous proposer des solutions adaptées et efficaces pour entretenir votre volonté.

citation-motivation-benjamin-franklin-yoga

C’est parti !

Problème # 1 : Je n’ai pas le temps

course-contre-temps-lapin-Alice-en-retard-yoga

Petit clin d’oeil au lapin d’Alice au pays des merveilles qui chante : « En retard, en retard J’ai rendez-vous que’que part Je n’ai pas le temps de dire au revoir Je suis en r’tard, en r’tard »

 

La situation

agenda-plein-yoga

Est-ce que votre agenda perso ressemble à ça ?

 

Vous ouvrez votre agenda et là, bammmmm ! Toutes les choses à faire, tous les rendez-vous et tous les déplacements vous sautent au yeux. Vous vous concentrez à fond pour chercher un petit interstice, un petit temps libre dans tout ce charivari d’occupations… Votre oeil voyage, voyage, mais ne trouve pas de blanc, que du texte au stylo. Pas la moindre petite pause dans votre emploi du temps de ministre. Vous soupirez et vous vous dites :

« Mais quand Diable vais-je pouvoir pratiquer le Yoga avec tout ça ? »

La situation (pour de vrai)

Parfois c’est vrai, nos vies sont très chargées et nous jonglons constamment entre travail, famille, amis, loisirs… De plus nous sommes sollicitées en permanence via nos appareils technologiques (téléphone voire smartphone, tablette, ordinateur…)

Mais souvent, on se cherche des excuses car du temps, on en a, seulement on en emploie une grande partie à essayer de décompresser. Comment ? On hante Facebook, on regarde un énième épisode d’une série… Au final, ces occupations nous laissent souvent encore plus frustrés et fatigués qu’au départ.

Vous me direz sans doute :

« Mais mon emploi du temps ne dépend pas que de moi !! »

Vous avez raison, parfois vous manquez de visibilité sur votre propre emploi du temps.  Vous avez des responsabilités et des contraintes auxquelles vous ne pouvez pas toujours déroger. Vous vous rappelez de cette réunion qui a duré 3 heures au lieu d’une heure comme prévu et qui vous a fait rater votre cours de Yoga du soir ?

Et vous vous souvenez de ce déplacement de dernière minute qui vous a fait annuler votre atelier Yoga du week-end ?

Eh oui, la vie est pleine de surprises et il faut accepter de ne pas pouvoir tout contrôler. Pour autant, est-ce que ça veut dire qu’il n’y a pas de place pour le Yoga dans votre vie ?

Solution # 1 : une organisation impeccable

Business woman working at home

Je vous conseille de réserver à l’avance vos créneaux pour pratiquer le Yoga, que ce soit en cours collectifs ou particuliers, dans un studio, chez votre professeur ou même chez vous. Notez les sur votre agenda et essayez d’établir des priorités en prévenant votre boss, vos collègues, votre famille, vos amis en disant par exemple : « le mercredi soir j’ai cours de Yoga, donc je partirai à 18h. En cas d’urgence, je m’organiserai en conséquence » ou encore « est-ce que tu pourrais garder les enfants le samedi matin ? Je voudrais aller à un cours de Yoga tous les samedis. » Et voilà !

Problème # 2 : Je n’ai pas d’argent

pas-argent-yoga

La situation

Vous avez regardé absolument partout : dans vos poches, sur votre matelas, dans votre tirelires, et même sur votre compte bancaire, et le constat est sans appel : vous n’avez pas le moindre petit sou à consacrer au Yoga. Entre l’achat de votre dernier ordinateur avec son extension de mémoire de compétition, vos week-ends évasion à Marrakech, Barcelone ou Berlin, et vos sorties restos hebdomadaires, il ne vous reste plus rien !

Comme il est hors de question de prendre un crédit juste pour payer vos cours de Yoga (« pour une voiture ça pourrait passer, mais pas pour du Yoga quand même ! »), vous vous résignez : fini le Yoga tant que vous n’aurez pas renfloué les caisses.

Et puis votre paye du mois tombe, et là vous vous souvenez que vous avez, au choix, des cadeaux à faire, des meubles à acheter, votre garde-robe à refaire… Et c’est sans fin !

Au début, vous pensez avoir trouvé la solution miracle : vous vous connectez sur Youtube et vous commencez à regarder une flopée de vidéos de Yoga gratuites. Vous êtes contente pendant quelques jours  :

« Qui c’est la petite fûtée qui fait du Yoga gratuitement ? »

picsou-yoga

« Je suis l’as du Yoga mes amis »

Mais rapidement, vous constatez que ces vidéos gratuites ont plusieurs défauts, notamment : être en anglais pour 80% d’entre elles, manquer d’explications claires et ne pas vous garantir une pratique sans risques de blessures que vous pourriez avoir avec un prof en chair et en os. De plus, ces vidéos vous incitent au zapping sans vous proposer d’avoir une pratique cohérente et de progresser comme vous pourriez le faire en suivant des cours avec un professeur ou en suivant une formation de Yoga complète en ligne.

Alors vous vous dites que vous allez profiter de cours d’essais gratuits près de chez vous.

Vous en prenez un, deux, trois… et vous comprenez rapidement que ces cours s’adressent aux grands débutants et rapidement, vous en avez assez d’assister toujours au même cours où on vous explique ce qu’est le Yoga, comment respirer et comment pratiquer la salutation au soleil.

Le serpent se mord la queue et votre problème de deniers n’est toujours pas résolu… Damned !

Au final, vous vous remettez à rechercher de vrais cours de qualité qui vous aideront à progresser.

La situation (pour de vrai)

Oui c’est vrai, le Yoga, comme toutes les activités, peut représenter un budget conséquent. Nous avons tous des moyens financiers différents, mais nous avons aussi toujours la possibilité de choisir dans quoi nous investissons notre argent. Est-ce que vous préférez vous acheter le nouveau Smartphone dernier cri ou prendre soin de votre bien-être en choisissant un abonnement à des cours de Yoga ?

yoga-argent

« Je garde tout mon argent ou j’en dépense un peu pour pratiquer le Yoga, sachant que j’adore ça ? »

La solution # 2 : Je me renseigne bien sur les cours de Yoga abordables près de chez moi et je prévois le Yoga dans mon budget

Problème # 3 : Je n’ai pas de tapis / pas de tenue

La situation

tenue-yoga-laide

« Prêtes pour le Yoga les filles ? »

Vous ouvrez vos armoires et vous n’avez pas de tapis de Yoga digne de ce nom. Vous retrouvez bien un vieux tapis de gym mais il est déjà tout râpé et tout élimé (et poussiéreux en plus de ça) et c’est hors de question de l’utiliser à nouveau. Vous n’avez pas encore trouvé le courage de le jeter mais en tout cas il est déjà à la retraite !

Niveau habits : vous trouvez un vieux pantalon de jogging et un T-Shirt délavé… Vous n’avez pas du tout envie d’aller en cours avec une telle dégaine. Pour essayer de vous rassurer et de vous mettre un peu de baume au coeur, vous décidez de comparer vos habits avec ce qui est en vente sur le net, vous tapez donc « pantalon de yoga », et là, stupeur, vous découvrez plein de legging colorés super jolis et ça vous sape encore plus le moral…

La situation (pour de vrai)

Vous cherchez des infos sur les tenues de Yoga, par exemple grâce à mon article ici et vous poussez un soupir de soulagement.

Solution # 3 : Vous composez une tenue simple avec ce que vous avez déjà dans votre armoire

Au final, vous mettez la main sur un legging noir tout simple mais assez épais pour éviter la transparence et un T-Shirt ajusté et assez long pour vous éviter d’avoir le nombril à l’air ! Et voilà qui est joué !

Problème # 4 : C’est trop loin

distance-cours-yoga

« Le cours est seulement à 30 km de chez moi… »

La situation

Si vous fréquentez un studio de Yoga qui se trouve à 2 heures de chez vous aller-retour, je ne doute pas que vous allez souvent préférer rester sous votre couette ou devant une série que de faire tous ces trajets ! Pour garder de la régularité et de la joie dans votre pratique du Yoga, il faut que ce soit simple pour vous de pouvoir monter sur le tapis. Par expérience, je sais que si votre studio de Yoga est accessible rapidement et facilement, par exemple à pied, ou à vélo, alors vous allez vous y rendre beaucoup plus souvent !

La situation (pour de vrai)

Votre studio est à quelques stations de métro ou quelques minutes de voiture de chez vous… Vous trouvez que c’est la barbe de reprendre les transports après un bon Savasana (la relaxation finale) ? Et puis vous revenez les pieds sur terre : il faut ce qu’il faut et il y a quelques sacrifices à faire pour vous sentir bien ensuite…

Solution # 4 : Renseignez-vous sur les cours les plus proches de chez vous

Vous tapez cours de Yoga + votre ville ou votre arrondissement sur Google Maps, et là, pafff plein de petits points apparaissent et vous sautent aux yeux ! Vous trouvez tous les cours dans un rayon de quelques kilomètres en un clin d’oeil !

Par exemple, si vous tapez « Yoga Paris 13 », voici ce que vous trouverez :

yoga-paris-13

Problème # 5 : Je suis fatiguée / j’ai la flemme / il fait trop froid / il fait trop chaud / je suis malade…

excuses-yoga

les pires excuses

La situation

  • Les cours sont soit trop tôt, soit trop tard
  • La température est entre 0 et 5° ou entre 20 et 30°
  • Vous avez le nez bouché ou qui coule

Résultat : vous estimez qu’aller en cours de Yoga va vous demander un effort surhumain et  vous préférez rentrer directement du travail pour cocoonner chez vous.

La situation (pour de vrai)

  • Vous arrivez finalement très bien à trouver un cours à une heure qui vous convient
  • Vous mettez un pull en plus ou vous enfilez une robe au lieu d’un jean et du coup la température devient parfaite pour vous
  • Vous faites une inhalation d’huiles essentielles avant de partir et vous emportez un paquet de mouchoirs que vous gardez sur vous. Et là, miracle : en chien tête en bas, votre nez se débouche ! Vous avez bien fait d’aller en cours finalement !

Solution # 5 : Vous dédramatisez et vous choisissez de voir les solutions plutôt que les problèmes. Encore mieux : vous pensez au bien-être que vous allez ressentir en faisant certaines postures et à la détente profonde et complète en fin de séance

regrette-aller-cours-yoga

Personne n’a encore jamais dit : « Je regrette vraiment d’être allée à ce cours de Yoga »

Problème # 6 : Je peux pas aller au Yoga, il y a untel qui passe le week-end chez moi / j’ai un concert / je garde mes petits neveux…

La situation

Il y a toujours quelque chose qui vous empêche de pratiquer le Yoga !

La situation (pour de vrai)

Vous vous organisez avec les 24 heures dont nous disposons tous dans chaque journée.

Au choix : vous emmenez untel au cours avec vous, vous allez en cours de Yoga juste avant le concert, vous demandez à la voisine de veiller pendant 2 heures sur vos petits neveux le temps que vous alliez en cours et caetera !

Solution # 6 : Vous ne vous laissez pas envahir par votre vie sociale débordante

Problème # 7 : la pression / la frustration

La situation

Vous vous dites :

« Je ne connais personne, le prof et les autres élèves vont me juger… »

Ou encore :

« Je ne suis pas assez bon, pas assez souple, je ne progresse pas, j’y arriverai jamais »

Ce petit dialogue intérieur sape vos efforts et votre envie de remonter sur le tapis ! Et pourtant, dans le Yoga, on est très :« Venez comme vous êtes », pour reprendre le slogan d’une célèbre enseigne « gastronomique » 🙂

Chaque jour est différent et vous n’allez pas réussir à chaque fois à réaliser la posture du corbeau ou à prendre la posture sur la tête ! Mais ce n’est pas grave ! L’important, c’est de garder de la constance dans votre pratique !

Quand mes élèves me demandent :

« Claudia, à quelle fréquence tu me conseilles de pratiquer le Yoga pour obtenir des résultats ? »

Je réponds toujours :

« Un peu, le plus souvent possible. Mieux vaut 5 minutes par jour qu’une heure par mois ».

Bien-entendu, l’idéal est de pouvoir prévoir une à deux séances plus longues par semaine, en comptant entre 1h et 2h. Vous pouvez alors pratiquer soit en cours, soit chez vous, si vous avez déjà une pratique personnelle. Pour en savoir plus sur la fréquence de pratique du Yoga, cliquez ici !

La situation (pour de vrai)

Tout va bien se passer ! Personne ne va se moquer de vous ! Tout le monde est là pour progresser et avancer sur son propre chemin. D’ailleurs, on a les yeux fermés la plupart du temps dans les postures alors vous verrez bien que personne ne va se comparer avec vous ! Et quand vous vous mettez vous-même la pression, essayez de développer votre faculté de patience. Avec le temps vous allez forcément progresser !

Solution # 7 : ayez confiance en vous et en les autres

mon-yoga

« Ce n’est pas grave si les choses ne sont pas parfaites, ma pratique est le temps que je prends pour me sentir vivante, aimée et libre »

 

Problème # 8 : le cours est trop facile / trop dur / trop répétitif

Situation

Le cours ne vous semble pas être à votre niveau. Vous avez l’impression de faire toujours la même chose et peu à peu à vous développez un manque d’intérêt envers le Yoga

Situation (pour de vrai)

Nous sommes des éternels débutants ! Quel que soit votre niveau, c’est toujours très bon de revoir les bases de temps en temps ! Et si vous avez l’impression que les cours se répètent, il faut porter votre attention sur vos sensations qui, elles, seront différentes à chaque fois ! Un yogi expérimenté ne s’ennuie jamais, même après des années et des années de pratique !

Solution # 8 : faites le point avec votre professeur en lui demandant s’il juge bon de vous changer de niveau. Et essayez un nouveau style ou le cours d’un nouveau professeur pour garder l’inspiration. Vous pouvez aussi utiliser des accessoires pour varier votre pratique (blocs, sangles, couvertures…)

problèmes-sont-des-illusions

« Tous les problèmes sont des illusions de l’esprit »

Quelques idées bonus pour rester encore plus motivé dans votre pratique du Yoga :

  1. Préparez votre sac à l’avance et mettez-vous en tenue !  Si vous pratiquez chez vous, gardez votre tapis bien visible pour penser plus facilement à pratiquer. Vous pouvez même le garder déroulé pour vous encourager encore plus et comme ça vous n’aurez plus qu’à monter dessus !
  2. Prévoyez-vous une petite récompense après vos cours : quelques carrés de chocolat, une bonne tasse de thé ou d’infusion, un coup de fil à votre meilleure amie pour débriefer le cours, un film à regarder…
  3. Lisez des blogs et des livres sur le Yoga, regardez des images, des vidéos. En un mot, nourrissez votre esprit ! D’ailleurs, vous êtes peut-être au courant (ou pas?) mais j’ai une chaîne Youtube ! Tapez simplement « YogaPassion » pour me trouver et regarder mes vidéos 🙂
  4. Entraînez des amis avec vous ! A plusieurs, on est toujours plus motivés ! Et si ça ne fonctionne pas : parlez-leur de votre pratique du Yoga et de tous les bienfaits qu’elle vous apporte. Cela va vous créer un engagement plus fort car ils vont régulièrement vous demander : « Alors le Yoga, tu en es où ? » Et là vous pourrez leur raconter toutes vos découvertes et vos progrès 🙂
  5. Ne vous forcez jamais ! Votre pratique du Yoga doit rester un plaisir et non une obligation ou une corvée ! Parfois on a besoin de faire de petites pauses pour retrouver l’étincelle ! Et n’oubliez pas que le Yoga ne se pratique pas seulement sur le tapis : il se pratique aussi en-dehors, à travers votre style de vie !
  6. Quand vous avez un petit coup de mou, prenez un papier (ou ouvrez une page vide sur votre ordinateur), et notez vos 3 motivations principales pour pratiquer le Yoga. Trouver vos « pourquoi » va considérablement vous aider à rester motivée !

Quelques exemples :

  • Me sentir bien dans ma tête et dans mon corps
  • Apprendre à lâcher prise et à gérer mon stress
  • Tonifier mon corps et m’assouplir
  • Booster mon énergie
  • Me relaxer
  • Prendre du temps rien que pour moi
pratiquer-yoga-apprecier-la-vie

« Pratiquez le Yoga et appréciez la vie »

Gardez cette liste à portée de main et pensez à la regarder à nouveau quand vous sentez que votre motivation flanche !

Profitez de votre motivation actuelle et passez à l’action !

ajustement-yoga-posture-enfant

Réservez votre cours de Yoga maintenant !

Faites votre Shopping sur ma boutique en ligne !

Et vous? Avez-vous une motivation ultime? Une raison profonde de pratiquer le Yoga ?

Ca peut être de perdre du poids, de gagner plus de confiance en vous, de prendre la vie de façon plus zen…

J’espère que cet article vous aidera à garder durablement la motivation pour le Yoga !

N’hésitez pas à partager vos objectifs dans les commentaires ci-dessous et surtout, gardez la motivation!

Comments

comments