Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous inviter à rencontrer Clémentine Erpicum, professeure de Yoga, créatrice du blog Yoga 3heures48minutes. Clémentine vient de publier son 1er livre Yogi Food et nous en parlons ensemble 🙂

Claudia YogaPassion : Coucou Clémentine, peux-tu te présenter en quelques mots pour les lectrices de YogaPassion qui ne te connaissent pas encore ? 

clementine-erpicum-yogifood

Portrait de Clémentine

Clémentine Erpicum : Merci Claudia et bonjour à tous!

J’ai rencontré le Yoga au Mexique, je l’ai côtoyé au Guatemala, j’ai appris à le connaître en Inde. Et c’est en Thaïlande que j’en suis tombée amoureuse…

Aujourd’hui professeur de yoga, j’essaie de transmettre cette philosophie de vie qui a changé la mienne au travers d’ateliers donnés au gré de mes voyages et du blog 3heures48minutes.com.

Je viens de publier mon premier ouvrage, Yogi Food, dans lequel je rassemble des recettes saines, simples et rapides, emblématiques de l’esprit yogi. J’y aborde également les grandes notions de l’Ayurvéda et de « l’alimentation Yoga ».

Claudia YP : Peux-tu nous raconter comment tu as découvert le Yoga et comment s’est déroulé ton 1er cours ? 

yogifood-erpicum

Au 1er plan : un lait d’or
Au 2ème plan : une yogini en Natarajansana, la posture du danseur

Clémentine E. : J’ai découvert le Yoga au tout début d’un voyage au long cours entrepris avec mon compagnon. C’était un mois de septembre particulièrement chaud, au Mexique : le hasard m’a amenée à pousser la porte d’une salle de Yoga, qui proposait des cours dans la lignée de Sivananda. Découverte de muscles dont je ne soupçonnais pas l’existence, sensation de respirer pleinement pour la première fois de ma vie, impatience d’en apprendre plus… Ce fut un coup de foudre immédiat. 

Cet heureux hasard a changé le cours de ma vie ainsi que celui du voyage entrepris : au lieu de descendre vers l’Amérique du Sud comme nous l’avions prévu, nous nous sommes envolés pour l’Inde et ses ashrams. C’est là que j’ai appris à connaître le yoga. 

Claudia YP : D’où te vient ta passion de la cuisine ? Es-tu tombée dans « la marmite » depuis que tu es toute petite ? 

erpicum-yogifood-3heures48minutes

Un bon lait sésame-cardamome, avant ou après une pratique de Yoga

Clémentine E. : J’ai réellement commencé à cuisiner lorsque j’ai quitté le cocon familial pour suivre mes études. J’ai alors poursuivi dans la lignée de ce que j’avais vu faire dans mon enfance et mon adolescence, c’est-à-dire des plats simples, préparés à partir d’aliments frais et bien souvent locaux, une cuisine très méditerranéenne faisant la part belle aux herbes de Provence et à l’huile d’olive. 

C’est en vivant en Amérique centrale puis en Asie que j’ai découvert d’autres types de cuisine, des plats très épicés, cuits à l’huile de sésame ou de coco, aux parfums de coriandre et gingembre. Le voyage a développé une certaine curiosité culinaire, et l’envie de sortir de ce que j’avais « toujours fait » en cuisine. Une passion était née !

Claudia YP : Comment définirais-tu une alimentation équilibrée ?

Clémentine E. : Elle se compose d’aliments frais, de saison, énergisants, qui se digèrent facilement, qui maintiennent le corps en bonne santé tout en apportant au mental clarté et lucidité. En Yoga, on les appelle les aliments « sattviques », par opposition aux aliments tamasiques (qui provoquent inertie et lourdeur) et rajasiques (stimulants et excitants). Ces aliments seront consommés en juste quantité, avec tranquillité et attention, pour favoriser une bonne digestion. Et, peut-être le plus important, ils seront cuisinés avec amour et dégustés avec plaisir ! 

Claudia YP : Quelles sont tes cuisines du monde et tes aliments de prédilection ? 

Clémentine E. : J’ai gardé un faible pour la cuisine indienne et ses dahls de lentilles, ainsi que pour les rouleaux de printemps façon thaïe. Mais étant de retour en Europe après plusieurs années passées en Asie, je retrouve avec bonheur l’huile d’olive, les potimarrons, et la purée d’amandes.

Claudia YP : Comment est né le projet d’écrire ton livre « YogiFood ? » Combien de temps as-tu passé à y travailler ? 

Clémentine E. : Depuis ses débuts, mon apprentissage du yoga a été teinté d’alimentation. En Inde, séjourner dans un ashram m’a fait prendre conscience de l’importance des repas au sein de la « vie yogique ». Plus tard, j’ai vécu quelques mois sous le toit d’une famille indienne : grâce à des repas partagés, j’ai pu savourer la cuisine locale du Kerala et entrevoir une autre façon de cuisiner. En Thaïlande, tout en me formant à la discipline, je travaillais avec bonheur dans le restaurant d’une école de yoga, où j’ai pu découvrir les recettes favorites de yogis de tous horizons.

Au-delà de cet intérêt personnel, je suis sincèrement convaincue que l’alimentation a sa place dans l’apprentissage du Yoga. La nourriture du corps sert de fondation à la nourriture de l’esprit, et les traités anciens comportent bien souvent des recommandations alimentaires. Dans la philosophie du Yoga, notre premier corps, le corps physique, est appelé anamayakosha, « le corps fait de nourriture ».

De tout cela est né le projet « Yogi Food ». J’y ai travaillé intensément pendant 6 mois, et quelques mois supplémentaires ont été nécessaires pour y apporter des compléments ou des modifications. 

Claudia YP : Quelles sont tes recettes préférées dans le livre : une boisson, un plat salé et un plat sucré ?

yogifood-bol-masala

Un bol masala qui met l’eau à la bouche

Clémentine E. : Comme boisson, je choisis sans hésiter le Chai, compagnon idéal des matinées ensoleillées comme des après-midi pluvieuses. Pour le plat salé, mon cœur balance entre le Kitchari, nourrissant et aisément digéré, et le Bol Masala, pour mon amour du millet et du potimarron épicé. Pour le plat sucré, je choisis la Crème au chocolat !

Claudia YP : As-tu de nouveaux projets en cours ?

Clémentine E. : Tout plein. Un deuxième livre, des formations à venir, de nouveaux horizons à explorer ! 

J’ai lu et j’ai aimé Yogi Food

Pour ma part, j’ai récemment dévoré Yogi Food, dans presque tous les sens du terme 🙂

J’ai adoré le feuilleter, lire les mots inspirants de Clémentine. Et j’ai décidé de passer en cuisine au plus vite : j’ai fait mon 1er Dhal de lentilles corail et je me suis vraiment régalée !

Alors j’aimerais dire à Clémentine : bravo pour ton excellent travail !!! Et merci d’avoir pris le temps de répondre aux questions de mon interview !

Je vous conseille vivement le livre de Clémentine qui, j’en suis sûre, vous ravira autant qu’il m’a ravie !

Vous avez aimé l’interview de Clémentine ? Découvrez aussi d’autres ressources sur la nutrition sur mon blog

Envie d’encore un peu de lecture ? Découvrez ou redécouvrez aussi

A vous de jouer maintenant !

Dites-nous tout dans les commentaires :

  • Connaissiez-vous déjà Clémentine et son super blog ?
  • Avez-vous entendu parler de son nouveau livre Yogi Food
  • Certain(e)s d’entre vous l’ont-ils/elles déjà lu ?

A très vite pour de nouvelles aventures !

Vous avez aimé l'article ?
livre pour soulager son stress avec le yoga

Si c'est le cas, téléchargez gratuitement mon guide "Je soulage mon stress" où vous découvrez 7 techniques simples et efficace pour vaincre votre stress !

Télécharger le guide

Comments

comments