Aujourd’hui je vous présente LE texte-clef du Yoga. J’ai nommé : le Yoga Sutra de Patanjali. Préparez-vous pour une plongée au coeur de la philosophie du Yoga…appliquée à la vie pratique !

Qui était Patanjali ?

yoga-sutra-patanjali

Une représentation de Patanjali

Patanjali était un personnage mystérieux, on dit qu’il aurait vécu environ 200 ans avant J.C. On se demande s’il a écrit les Yoga Sutra seul ou s’il s’agit d’un ouvrage co-écrit à plusieurs.

Il y a tout un mythe autour du personnage de Patanjali. On raconte qu’il serait descendu du ciel pour enseigner le Yoga sur la terre. Il se serait métamorphosé sous la forme d’un serpent.

Dans ses commentaires sur les Yoga Sutras « Light on the Yogas Sutra of Patanjali » , B.K.S. Iyengar nous dit:

« Historiquement, Patanjali semble avoir vécu vers 500 ou 200 ans avant J­C. Mais l’essentiel de ce que nous savons de lui vient de légendes : Il est considéré comme un svayambhu, une âme évoluée qui a choisi de se réincarner pour aider l’humanité. Il a revêtu une forme humaine pour expérimenter nos joies et nos peines et apprendre comment les transcender. Dans les Yogas Sutras, il décrit les moyens de dépasser les tourments du corps et de l’esprit, obstacles à l’évolution spirituelle.

« Ses propos sont directs, originaux et traditionnellement considérés comme d’inspiration divine. Plus de vingt siècles plus tard, ils sont toujours actuels, fascinants, universels et complets. Ils le resteront sans doute pour les siècles à venir. En 196 aphorismes, ou sutras, il traite de tous les aspects de l’existence, commençant par un code de conduite éthique pour finir par la vision de notre véritable nature. Chaque terme des sutras est d’une extrême concision et précision; chargé de sens. De même que la moindre goutte de pluie participe à la formation des océans, tous recèlent réflexion et expérience et sont indispensables à l’ensemble.

Lorsque je suis allée à un atelier dispensé par Kino Mac Gregor à Paris, elle nous a éclairé(e)s sur l’expression bien connue, utilisée pour désigner Patanjali : « a jungle doctor ».

Kino nous a expliqué que la jungle dont il s’agit est celle de notre mental ! Elle a ajouté que si la pratique du Yoga est si exigeante – elle se référait à l’Ashtanga Yoga – c’est parce que notre mental est si agité !

A noter : Patanjali est invoqué dans le mantra d’ouverture de l’Asthanga Yoga

yoga-sutra-patanjali

Une autre représentation de Patanjali

Voici la traduction de cet Opening Mantra :

Je prie aux pieds de lotus du maitre supreme,
Qui enseigne la connaissance, eveillant l’immense bonheur de la revelation à soi meme
Qui agit tel le shaman de la jungle.
Capable de dissiper les illusions d’une existance conditionnee.

Devant Patanjali, incarnation d’Adisesa, blanc de couleur et aux mille visages radieux (sous la forme du serpent divin Ananta), à forme humaine sous les épaules, portant le glaive de la discrimination, une roue de feu symbolisant l’éternite et la conque representant le son divin,
Je me prosterne.
Aum

Pendant des siècles, le Yoga s’est transmis uniquement à l’oral, de maître à disciple.

Patanjali est le 1er a avoir écrit un traité sur le Yoga et à l’avoir codifié et compilé.

De quoi parlent les Yoga Sutra ?

Les Yoga Sutra furent rédigés en sanskrit. Ils décrivent le fonctionnement du mental et présentent différentes manières d’intégrer le Yoga dans notre vie.

Quel est le format de l’ouvrage ?

patanjali-yoga-sutra

Patanjali, toujours

Les Yoga Sutras sont un traité (Sutra) sur le Yoga.

Ils sont composés de 4 chapitres, aussi nommés pāda.

Le 1er chapitre traite de la concentration. Il s’agit d’atteindre le Samādhi pāda, l’état supérieur de conscience.

Ce chapitre commence par : atha yogānuśāsanam : « maintenant, l’enseignement du yoga commence », autrement dit « voici l’enseignement traditionnel du yoga.» Y.S. 1-1.

Le 2ème chapitre, le Sādhana pāda, aborde la pratique spirituelle et la transformation personnelle.

Sādhana signifie « pratique d’une discipline spirituelle, quête ». Un Sadhaka est une personne qui entreprend une Sadhana.

La pratique du Yoga est une Sadhana à part entière, elle implique régularité et discipline.

Patanjali décrit 2 formes de Yoga, parmi les multiples « styles » qui existent aujourd’hui : l’Ashtanga Yoga et le Kriya Yoga.

Le 3ème chapitre, le Vibhūti pāda. présente différentes techniques du Yoga qui permettent d’accéder à des états de conscience supérieure. Il évoque notamment certains pouvoirs (siddhis) que développent les yogis et yoginis.

Le 4ème et dernier chapitre est le Kaivalya pāda. Il traite de la libération.

Chaque chapitre présente plusieurs aphorismes (phrases courtes destinées à être facilement mémorisées. Le Yoga Sutra en contient 195 en tout.

Sont-ils faciles d’accès ?

Oui car il s’agit de formes courtes. Par contre, chaque sutra est laconique et il peut être difficile d’interpréter le texte, surtout pour les personnes qui commencent le Yoga.

Certains professeurs de Yoga abordent les Yoga Sutra en cours avec leurs élèves. Cela permet d’avoir une connaissance et une compréhension plus précises de ce grand texte du Yoga et d’ouvrir la discussion.

Ont-ils encore du sens aujourd’hui ?

patanjali-yoga-sutra

Patanjali transmet le Yoga

C’est de loin le texte le plus connu et aussi le plus étudié dans les écoles de Yoga. Le texte, bien qu’ancien, présente une incroyable modernité. Les questionnements de l’Homme restent les mêmes à travers les siècles.

Pour autant il n’enseigne pas de techniques d’âsana ou de pranayama comme le font par la Gueranda Samhita ou certaines Upanishads.

Quelques citations essentielles des Yoga Sutra

yoga-sutra-patanjali

« Yoga citta vritti nirodhha » : Le yoga est l’arrêt de l’activité automatique du mental. (I.2)

Tada drashtuh svarupe avasthanam : Alors se révèle notre centre, établi en lui-même. (I.3)

Abhyasa-vaïragyabhyam tan nirodhah : L’arrêt des pensées automatiques s’obtient par une pratique intense dans un esprit de lâcher prise. (I.12)

« Sthiram sukham asanam » : Les postures de yoga sont à la fois stables et confortables. (II.46)

33. « Le mental se purifie en cultivant l’amitié, la compassion, la joie, la paix quelles que soient les situations, dans la douleur, dans la pureté ou l’impureté »

42. « Se contenter de ce que l’on a constitue le plus haut degré de bonheur »

Lire les Yoga Sutra : bibliographie sélective

  • Patañjali, Yoga-Sûtras, trad. Françoise Mazet, Albin Michel, Spiritualités vivantes », 1991, 218 p.
  • Patanjali, Les Yoga-sûtra : Alyette Degrâces, Fayard, 2004, 594 p. Texte traduit, annoté et présenté selon le commentaire de Vyâsa,
  • Lumières sur les Yoga Sûtra de Patañjali, B.K.S. Iyengar, Méta-Editions, Collection Buchet-Chastel, 2003, 542 p.

Vous vous intéressez à la littérature yoguique ? Découvrez ma bibliothèque idéale du Yogi

Découvrez aussi mon article sur la Philosophie du Yoga, et plus précisément les Yama et les Niyama

Voilà, cet article se termine ici. J’espère qu’il vous a intéressée et éclairée sur ce grand texte du Yoga.

A vous de jouer maintenant !

Et vous :

  • Avez-vous déjà entendu parler des Yoga Sutra ?
  • Les avez-vous lus ? 
  • Si vous enseignez le Yoga, les abordez-vous avec vos élèves ?

A très vite pour de nouvelles aventures !

Comments

comments