Aujourd’hui, j’aborde un sujet très féminin sur le blog. En effet, on va parler yoga et règles !

Dans  cet article, je vous donne des conseils adaptés pour bien concilier yoga et règles et même une suggestion de postures pour vous soulager pendant cette période si vous avez quelques douleurs.

En dernière partie d’article, je vous partage des conseils pour mieux vivre cette période du mois…

Avant de commencer, je dois vous prévenir : cet article sera assez personnel, surtout vers la fin…

Bonne lecture !

La plupart des femmes (voire toutes les femmes!) déteste cette période du mois… Beaucoup d’entre nous ne supportent pas la vue du sang et sont d’humeur plutôt irritable avant ou pendant les règles…

Il faut bien constater que nous ne sommes pas toujours très sereines entre les douleurs, les craintes d’avoir des « fuites » qui tâchent et toute la « logistique » à gérer pendant les règles…En plus on a parfois les jambes lourdes…

douleurs-règles-yoga

Est-ce que vous aussi vous avez déjà été surprise par vos règles à un moment où vous ne les attendiez pas et que vous avez dû demander à une copine voire à une inconnue dans les toilettes :

« Excusez-moi, vous n’auriez pas un tampon ? »

Ou alors est-ce que, carrément, vous avez déjà dû faire une razzia d’urgence au supermarché du coin pour acheter des protections féminines ?

Si vous répondez « oui », une ou deux fois, alors likez cet article 🙂 Et continuez votre lecture bien sûr 🙂

Pendant les règles, nous avons souvent pas mal de douleurs au ventre et/ou en bas du dos et parfois une digestion un peu chamboulée.

douleurs-pendant-regles

La pratique de certaines postures adaptées va permettre de :

  • Soulager le bas du dos
  • Ouvrir le bassin
  • Apaiser les douleurs abdominales et les spasmes
  • Calmer le mental et le stress

En période de règles, certaines femmes vont pratiquer comme n’importe quel autre jour et ne diront pas « non » à une dizaine de salutations au soleil voire à leur série complète d’Ashtanga. Mais en général, pendant les règles, nous avons un feeling et des besoins différents qui nous orientent vers une pratique beaucoup plus douce. 

L’important, à mon avis, est de vous écouter et de privilégier votre ressenti et vos sensations.

En résumé, soit :

  • Vous faites une pause dans votre pratique car vous avez besoin de repos
  • Vous adaptez votre pratique 
  • Vous pratiquez comme d’hab’

Ce préambule touche maintenant à sa fin. Entrons dans le coeur du sujet.

Séance spéciale yoga et règles à pratiquer tranquille à la maison

chien-tete-bas-regles

Chien la tête en bas (5 respirations)

yoga-demi-pigeon-règles

Demi-pigeon (10 respirations de chaque côté)

demi-pont-regles

Demi-pont en dynamique (3 répétitions) puis en statique (5 respirations) + contre-posture : rouler le dos sur le tapis, genoux à la poitrine

etirement-chat-regles

Etirement du chat (5 répétitions)

posture-enfant-yoga-regels

Posture de l’enfant bras le long du corps, paumes de mains vers le ciel (10 respirations)

Mais Claudia, et si j’ai un cours de Yoga prévu, plutôt dynamique, et que j’ai mes règles, je fais quoi ?

Quelques conseils pour adapter votre pratique en cours de Yoga pendant vos règles

Conseil # 1

Ne vous poussez pas et ne forcez surtout pas ! Pendant les règles, notre organisme est déjà en train de « bosser » beaucoup plus que la normale. Tout l’appareil génital est mobilisé. Cela a tendance à nous fatiguer davantage. Du coup, le corps a moins de forces que d’habitude. Aussi, il est conseillé de pratiquer plus doucement et de ne pas en rajouter !

Conseil # 2 (découlant du 1er)

N’hésitez pas à « zapper » certaines postures et à vous reposer.

Quelques exemples :

  • Pendant les salutations au soleil, rien ne vous empêche de rester un peu en posture de la montagne
  • Rien ne vous empêche non plus d’éviter les planches, chaises, et certains guerriers très toniques
  • Vous mettre en posture de l’enfant ou vous allonger sur le dos dès que vous en ressentez le besoin

Conseil # 3

Evitez de préférence les postures suivantes :

  • Les torsions car elles ont tendance à trop solliciter la région abdominale déjà en forte activité pendant les règles
  • Les inversions car elles risquent de faire revenir le sang vers l’utérus en l’empêchant de bien s’écouler vers le bas

Quelques conseils et astuces pour mieux vivre la période de vos règles

Commençons par une petite statistique ma foi fort éloquente :

Dans une vie, une femme utilise plus de 10 000 tampons ou serviettes !

Les principaux inconvénients des protections jetables

  • Graves dégâts écologiques puisque ces protections sont fabriquées avec des matériaux très polluants qui doivent ensuite être incinérés
  • Peu pratiques : prévoir les fort nombreuses virées au supermarché dont nous parlions en début d’article
  • Encombrement maximum dans le sac à main ou dans la valise, surtout si vous avez besoin de beaucoup de protections car votre flux est abondant…
  • Grosses dépenses à prévoir… Plus de détails ci-dessous…

En gros, si on a ses 1ères règles à 13 ans, et la ménopause à 50 ans, à environ 4€ le paquet de protections hygiéniques, la dépense totale se chiffre à près de 1770€ de tampons ou de serviettes dans une vie ! C’est colossal !

Beaucoup d’entre nous ne sont pas des grandes fans des tampons

regles-tampons

  • On a parfois du mal à les mettre
  • On les trouve souvent irritants et on les sent dans la journée, ce qui nous gêne dans nos mouvements
  • Sans parler du fil qui peut dépasser du maillot de bain à la piscine : l’horreur !!!!

Et beaucoup d’entre nous ne sont pas non plus gagas des serviettes hygiéniques

serviettes-regles

Et pourtant les fabricants ne lésinent pas sur le marketing…!

  • Très clairement : les serviettes ce n’est pas pratique et on a plutôt l’impression de porter une couche qu’autre chose…
  • En plus une odeur désagréable peut apparaître au bout d’un moment car le sang est au contact de l’air pendant plusieurs heures

Si vous n’en pouvez plus de l’infernal « combo » pilule + tampons, alors continuez à lire cet article !

Heureusement, il existe des alternatives à ces protections féminines jetables et souvent blanchies à l’aide de produits chimiques, il existe des protections lavables et réutilisables.

Notamment :

La coupe menstruelle (aussi appelée « Lady Cup », pour le côté un peu plus fashion)

coupe-menstruelle-regels

C’est un petit objet en silicone médical souple qui mesure quelques centimètres de diamètre et qui s’insère directement à l’intérieur du corps, dans le vagin, plus bas qu’un tampon. La coupe récupère votre flux menstruel mais ne l’absorbe pas, contrairement à un tampon.

La coupe est lavable et réutilisable, pendant environ 10 ans !

En comparaison, la cup coûte dan les 25€. Je viens de faire le calcul… Sur toute la durée des règles dans la vie d’une femme, cela représente une dépense totale d’environ… 100€ seulement, soit plus de 10 fois moins qu’avec les protections jetables !

Voici un petit récap’ des avantages de la cup par rapport aux protections jetables :

La cup est :
    – Propre, et elle n’assèche pas les muqueuses vaginales
    – Confortable et pratique : on ne la sent absolument pas, ça arrive même de l’oublier parfois (!)
    – Sans aucun contact avec des pesticides ou des produits à base de javel
    – Excellente pour les femmes ayant la peau sensible ou des allergies
    – C’est une protection qui dure plus longtemps : en général, on vide la coupe environ 2 fois par jour : le matin et le soir uniquement

Les serviettes hygiéniques lavables

serviettes-lavables-regles

En gros, même principe que les serviettes hygiéniques jetables sauf que là on choisit des serviettes en tissu, avec un petit bouton pression pour les attacher aux sous-vêtements. Et on lave soi-même la serviette entre deux utilisations.

Où acheter une coupe menstruelle et/ou des serviettes lavables ?

En général, elles se trouvent dans les magasins bios. Sinon, elles se commandent facilement sur Internet.

Pour ma part, je fais « pression » dans les pharmacies parisiennes depuis quelques années pour que les coupes et serviettes lavables soient proposées à la vente… Mais je sais très bien que le lobby des protections jetables est très (trop ?) puissant… D’ailleurs, beaucoup de pharmacien(ne)s ne connaissaient même pas l’existence de ces alternatives quand je leur en ai parlé. Par contre, beaucoup s’y sont intéressés (bon okay, surtout les femmes !!!)

Bon, maintenant, si vous n’êtes pas (encore ?) prête pour la cup ou la serviette lavable, choisissez au moins des serviettes ou tampons bios. Mais honnêtement, il me semble que c’est seulement une nouvelle ficelle marketing du marché des protections féminines qui est ma foi déjà fort juteux !

Avant de clore ce chapitre, j’en profite pour vous parler d’un concept que je viens de découvrir.

Le flux menstruel instinctif, « frew flow » en anglais

En gros, l’idée est de n’utiliser aucune protection pendant les règles…
Voici une vidéo de présentation de ce fameux flux menstruel instinctif.
Sur le coup, je m’y suis intéressée mais en allant plus loin dans mes recherches, j’ai vu que cette pratique pouvait présenter des dangers, notamment celui que le sang aille dans les trompes… Et comme le disent certains experts, ce concept invite à « gérer » encore un aspect de plus de notre vie… Cela risque de renforcer encore plus notre société du contrôle, non ?
Bon, et maintenant, sur ma lancée, j’ai envie d’aborder un autre point important de nos vies de femmes, à savoir, la contraception ! 

Petit point sur la contraception et les alternatives à la pilule

Est-ce que vous aussi vous avez pris la pilule pendant des années, avec le sentiment de marcher fièrement dans les pas de nos aînées féministes qui se sont battues pour faire valoir nos droits ?

Mais, malheureusement, la pilule n’est pas si bien passée que ça (au sens propre ?)

pilules-contraception

Peut-être avez-vous été dans un des cas suivants :

  • Incompatibilité avec le tabac
  • Seins gonflés
  • Cholestérol qui grimpe en flèche
  • Voire même des soucis plus graves ? On sait maintenant que les femmes sous pilule ont plus de risques de faire un AVC… Et les récents scandales autour des pilules sont assez éloquents sur les dangers qu’elle présente…

De plus, la pilule coûte cher… Et il ne faut pas être du genre étourdie, au risque d’avoir quelques problèmes…

Vous êtes peut-être donc maintenant à la recherche de moyens plus naturels de vous protéger..?

En ce moment, on parle beaucoup des implants contraceptifs…

implant-contraception-yoga

Ceux-ci sont posés sous la peau du bras et diffusent des hormones en continu dans l’organisme… Pas très naturel tout ça (à mon avis !) De plus, mon gynéco m’a expliqué qu’il devait en retirer en urgence plus d’1/2 car ils provoquent très souvent des rejets et infections en tout genre. Ca avait l’air pratique pourtant…

Bon et sinon, il y a aussi le stérilet !

sterilet-contraception

Alors là, son simple nom donne illico envie de s’enfuir ! Dans « stérilet », il y a « stérile », et nous on voudrait juste ne pas tomber enceinte mais pas perdre toute possibilité ultérieure de le devenir !!

Pourtant, le dénommé « stérilet » n’a aucune incidence négative sur la fertilité.

Son vrai nom est en fait DIU, pour Dispositif Intra-Utérin.

Concernant le stérilet, il y a 2 options principales

  1. Le stérilet hormonal (mais du coup on retombe sur les mêmes effets négatifs de la pilule)
  2. Le stérilet sans hormones

Ses caractéristiques

  • Ce mode de contraception dure 5 ans
  • Le taux de fiabilité est le même que pour la pilule

Les inconvénients principaux du stérilet sans hormones

  • Les règles sont nos vraies règles, donc en général plus abondantes et parfois aussi plus douloureuses que les « fausses » règles qu’on a sous pilule
  • Il peut aussi entraîner des douleurs au moment de l’ovulation

Les 2 objections principales faites au stérilet

  • Il augmente le risque de grossesses extra-utérines (3 X plus de risques qu’avec les méthodes de contraception orale)
  • Il ne convient pas ou convient mal aux femmes nullipares (cad qui n’ont encore jamais eu d’enfants). Cette affirmation est en train d’être complètement remise en question

sterilet-enfants

Et maintenant, quelques astuces en plus pour bien soulager vos douleurs de règles

La traditionnelle bouillotte

regles-douloureuses-bouillotte

Eh oui, ce remède de grand-mère reste très efficace pour soulager les douleurs de règles, qu’on la pose sur le bas du ventre ou dans le dos, en fonction des douleurs ressenties…

Les tisanes de sauge ou les infusions spéciales femmes

feuilles-sauge-tisane-regles

Les feuilles de sauge au joli aspect duveteux. A infuser directement dans de l’eau chaude. Vous pouvez ajouter un peu de miel si vous aimez

Il existe aussi des infusions spéciales pour les femmes de chez Pukka ou Yogi Tea.

yogi-tea-femme

Le baume du tigre

baume-tigre-douleurs-regles

Il peut être appliqué, avec modération, sur la zone du corps douloureuse pendant les règles, notamment le ventre ou le bas du dos. Soulagement rapide ! Il se trouve dans certaines pharmacies ou dans les herboristeries asiatiques.

Pour aller plus loin :

Un bon article qui présente d’autres remèdes pour soulager vos règles douloureuses

Et si vous avez des règles vraiment très douloureuses, avec par exemple des vomissements, ou alors des règles qui vous tiennent clouées au lit, alors je vous invite à vous renseigner sur l’endométriose et à en parler avec votre gynécologue.

Une piste de lecture sur la féminité

livre-feminite-femme-sauvage

Voici un livre qui est sur ma liste de lecture et qu’une amie à moi, le possédant, va peut-être me prêter bientôt. Il s’agit de l’ouvrage Femmes qui courent avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés. Ce livre évoque tous les mythes et toutes les représentations qui entourent la femme sauvage, depuis les temps les plus anciens…

Et vous, est-ce que vous l’avez lu ou est-ce que ça vous tente ?

Découvrez l’Hormone Yoga Thérapie pour les Femmes !

Vous souffrez du syndrome pré-menstruel tous les mois ?

Vous avez des règles douloureuses et/ou irrégulières ?

Découvrez mon article sur l’Hormone Yoga Thérapie que j’enseigne !

Pratiquez le Yoga régulièrement pour mieux vivre vos règles !

Voilà, cet article s’achève ici ! J’espère qu’il vous aidera à bien combiner yoga et règles et à vous sentir mieux pendant ces quelques jours du mois…

A venir prochainement sur le blog : un focus sur le Yoga pendant la grossesse…

A vous de jouer maintenant !

Si vous avez aimé l’article, alors vous pouvez faire 3 choses maintenant :

  1. Liker l’article (ça fait toujours plaisir !)
  2. Le partager (encore plus cool)
  3. Le commenter (+++ cool)

Et si vous avez envie de continuer à parler de ce sujet avec moi en privé et si par exemple vous aimeriez que je vous donne les références pour acheter une bonne coupe menstruelle ou des serviettes hygiéniques jetables, alors envoyez-moi un petit mail, je serais ravie de vous aider !

Comments

comments