Aujourd’hui, j’ai le plaisir et l’honneur d’accueillir Stéphanie, co-fondatrice de Samyak Yoga France. Samyak Yoga, comme beaucoup d’entre vous le savent sans doute, est mon école de Yoga. J’ai suivi la formation Ashtanga Yoga il y a deux à Dharamsala, en Inde. J’ai eu la chance de déjeuner avec Stéphanie, et aussi ma collègue et amie Sophie, ancienne élève de Samyak également. Et il y avait aussi le bébé de Sophie, qui a égayé notre déjeuner avec son sourire et ses immenses yeux bleus lumineux.

Cette semaine, Stéphanie va nous partager son expérience et quelques perles de sagesse concernant le Yoga et le Pilates

Bonne lecture !

Claudia YogaPassion : Bonjour Stéphanie, peux-tu te présenter en quelques minutes pour les lectrices du blog ?

samyak-yoga-stephanie-viu-kessler

Photo de Stéphanie prise au Cambodge, sur un bateau 🙂 ©StephanieViuKessler

Stéphanie Samyak Yoga : Je suis professeur de Yoga et j’ai développé Samyak Yoga France en 2013. Je vis en Inde depuis maintenant 4 ans et j’ai une chance énorme de pouvoir voyager en Asie pour y améliorer mes pratiques de Yoga.

Claudia YP : Comment as-tu découvert le Yoga ? Peux-tu nous raconter ton tout premier cours ?

Stéphanie SY : J’ai commencé à pratiquer en 1998 à Montréal le Bikram Yoga. J’étais certaine que j’allais suivre une formation de Bikram jusqu’à ce que je me blesse en 2004, claquage au niveau des ischios jambiers.

Claudia YogaPassion : Comment s’est passé ton premier séjour en Inde ? Quelles furent tes impressions ? Es-tu tombée amoureuse de ce pays tout de suite ?

Stéphanie SY : En 2012 je suis partie deux fois en Inde, la première fois du côté de Mumbai et j’ai cru que j’allais mourir, j’ai absolument tout détesté de l’Inde puis je suis partie à Goa, beaucoup plus occidentalisée et plus « à ma portée ». J’y suis retournée fin 2012 dans le Kerala à Kovalam et c’est à ce moment là que j’ai commencé à apprivoiser l’Inde.

samyak-yoga-india

L’oiseau qui fait sécher ses ailes près de l’Ashram de Mysore. Stéphanie l’appelle la « Rock Star », il est noir et quand ses ailes sont mouillées il les déploie telle une Rock star sur scène, Stéphanie ne se lasse pas de ce spectacle. Il plonge ensuite dans l’eau pour aller chercher sa nourriture ©SamyakYoga

Claudia YP : Peux-tu nous raconter ta formation de professeure de Yoga ? 

Stéphanie SY : J’ai commencé une première formation de Yoga avec Gérard Arnaud puis ensuite je les ai enchainées car j’avais l’impression de ne rien savoir. Ma première formation s’est bien passée mais ne m’a pas donné, selon moi, les outils nécessaires pour enseigner. Je ne me sentais pas prête. J’ai commencé à enseigner le Yoga 2 ans après ma première formation.

Claudia YP : Qu’est-ce qui t’a donné envie de créer, à ton tour, l’école Samyak Yoga ? Quelles sont les valeurs principales qui t’animent dans cette activité ?

Stéphanie SY : Quand je suis partie en 2012 à Kovalam c’était pour y suivre ma troisième formation de Yoga avec Samyak Yoga et là en revanche j’ai été conquise. J’étais tellement habituée aux formations de 30 étudiants que je ne comprenais pas pourquoi nous n’étions que 6 étudiants. Au début mon projet c’était d’organiser des retraites de Pilates et de Yoga avec Samyak Yoga et aussi je voulais faire connaître cette école. Quand je suis rentrée en France j’ai tout de suite travaillé sur le projet de Samyak Yoga France et j’y ai mis toute mon énergie.

samyak-yoga-teachers-rakesh-arvind-trupta

Rakesh, Trupta et Arvind, les professeurs Indiens co-fondateurs de Samyak Yoga, en compagnie de leur Acharya ©Samyak Yoga

Ce qui m’anime le plus avec Samyak Yoga c’est de voir notre évolution depuis ces 4 années, non pas en tant que popularité mais de voir comment nous avons changé, nos avons tous mûri et nous continuons de nous affiner. C’est un mélange entre l’Ouest et l’Est et plus nous passons de temps ensemble plus nous changeons personnellement.

samyak-yoga-mysore-ashram

La nature luxuriante qui entoure l’Ashram de Samyak Yoga à Mysore en Inde. Coucher de soleil sur la canne à sucre… ©SamyakYoga

Claudia YP : Quelles sont les personnalités du monde du Yoga qui t’inspirent le plus, et pourquoi ?

Stéphanie SY : Je n’ai jamais eu de guide a proprement parler, je me nourrissais de tous les professeurs sans pour autant en avoir un en particulier qui m’inspirait.

Jusqu’à ce que je rencontre Iain Grysak, il est d’une simplicité incroyable, il n’est pas du tout dans la séduction, il n’a pas de compte Instagram, n’est pas fort au niveau des réseaux sociaux et n’a pas de chaine Youtube. Il tient un blog sur lequel il écrit de très longs articles inspirés directement de sa pratique personnelle et de son parcours personnel. Ses articles sont des mines d’or et m’inspirent énormément. On sent tout le poids de ses pratiques et sa dédication, le fait qu’il accepte de partager son expérience et son parcours en nous donnant des clefs nous aident en tout cas moi personnellement m’aide à avancer dans mes pratiques et depuis que je pratique avec lui je ne pratique plus seulement des asanas mais j’ai vraiment découvert une pratique de yoga dans sa globalité. Son blog est le suivant

Claudia YP : Quels seraient les 3 meilleurs conseils que tu partagerais à un(e) yogi(ni) qui envisagerait de suivre une formation de prof ?

Stéphanie SY : Pratiquer, pratiquer et pratiquer 

Claudia YP : Parlons Pilates maintenant ! Peux-tu nous expliquer, en quelques mots, d’où il vient et en quoi il consiste ?

Stéphanie SY : La Méthode PIlates a été créée par Joseph Pilates. Il était asthmatique et avait une déformation au niveau des os du à une déficience en vitamine D. Du coup il a passé toute sa vie à faire plusieurs activités sportives pour améliorer sa santé.

C’est dans les années 30 qu’il est allé s’installer aux USA et a commencé à enseigner la Méthode Pilates qui est une série d’exercices basée sur l’activation du centre. A priori on pourrait comparer les exercices à des simples séances d’abdominaux comme on peut voir dans les centres de fitness alors qu’en fait il n’en n’est rien. On apprend à travailler avec les muscles profonds pour pouvoir dérouler et enrouler la colonne vertébrale. Il a créé des appareils inspirés de lits comme le Reformer par exemple qui est un chariot tenu par des ressorts, on y travaille avec des sangles (tout comme pour le Cadillac) et ça permet d’isoler des mouvements ou bien de ne travailler qu’un seul côté du corps.

Mon appareil préféré est la Chaise Pilates qui permet de travailler en renforçant la stabilité des muscles du profond du bassin (entre autres). Il a écrit un livre Return to life through contrology qui résume les exercices au sol. Joseph Pilates a créé une série d’exercice qui doit se faire dans l’ordre et qui comporte plusieurs niveaux. Au fur et a mesure des pratiques, on passe aux exercices avancés, ce qui peut se comparer à la pratique de l’Ashtanga qui est aussi définie en plusieurs séries.

Claudia YP : Peux-tu nous raconter comment tu as découvert cette discipline, puis comment tu t’es formée ?

Stéphanie SY : J’ai été opérée des ménisques au genou gauche, puis je me suis fait un méchant claquage au niveau des ischios jambiers, je me suis aussi abimé une épaule. Du coup après mes séances de Bikram Yoga durant lesquelles je poussais mon corps à l’extrême étant favorisée par la chaleur ambiante je me suis retrouvée à un moment donné où je ne savais plus quoi pratiquer. Je m’étais tournée vers la natation.

Quand je suis rentrée en France en 2005 après 7 ans au Canada j’avais besoin de me remettre au sport mais de manière plus consciente et c’est comme ça que j’ai découvert la Méthode Pilates. Un jour j’étais sur le Reformer et j’ai demandé si c’était possible de suivre une formation et là tout a commencé. J’ai suivi une formation en 2006 de 488 heures au studio de Martine Curtis Oakes à Paris. J’ai fait partie du premier groupe de formation de l’école, nous n’étions que six et cette  formation fut le début de mon changement de vie.

Claudia YP : Identifies-tu une complémentarité entre le Yoga et le Pilates, et si oui, laquelle ?

Stéphanie SY : Alors oui et non. Les mouvements sont quasi similaires en Pilates, on retrouve le « Teaser » versus « Navasana » et des mouvements appelés « Long Spine Stretch » qui peuvent faire penser au mouvement de la colonne lors d’une salutation au soleil.

bateau-yoga-teaser-pilates-samyak-yoga

Le bateau en yoga, appelé le teaser en pilates

En revanche la respiration est différente, à l’époque on nous apprenait à inspirer par le nez et expirer par la bouche, maintenant il semble que cela a changé. Aussi le Pilates est beaucoup plus basé sur le mouvement thérapeutique, lorsque vous suivez une vraie formation de Pilates les cours d’anatomie sont très pointus car le but est de pouvoir soigner les gens.

En yoga c’est différent, l’approche est beaucoup plus holistique. Au début je pratiquais le Pilates et le Yoga et je me suis rendue compte que les parties du corps que j’ouvrais dans le Yoga je les refermai en Pilates, du coup mon haut du corps n’avait pas la puissance nécessaire pour assurer tous les vinyasas dans une pratique de Yoga et quand je revenais au Pilates, le haut du corps était refermé par tous les exercices de centralisation du bassin. Donc personnellement je pense que pour une personne qui ne dédie pas sa pratique au Yoga elle pourrait y trouver une complémentarité mais dès lors que l’on commence sérieusement l’Ashtanga Yoga ce qui est mon cas, le Pilates n’a plus sa place dans mes pratiques.

Claudia YP : Si tu devais partir sur une île déserte avec seulement un livre et un CD, lesquels emporterais-tu ?

Stéphanie SY : Les Naufragés de Graham Greene car je ne l’ai pas encore lu et une compilation d’Edith Piaf que j’adore !

Claudia YP : Un GRAND merci Stéphanie pour cette interview géniale, inspirante et inspirée !

Pour toutes les futures profs de Yoga, je recommande chaudement mon école, Samyak Yoga et ses YTT (Yoga Teacher Trainings) !

A vous de jouer maintenant… Dites-nous tout dans les commentaires !

  • Pratiquez-vous ou avez-vous pratiqué le Pilates ? Quel est votre ressenti ?
  • Connaissiez-vous déjà l’école Samyak Yoga ? 
  • Si vous envisagez de devenir prof de Yoga un jour, partiriez-vous en Inde pour remonter aux sources du Yoga ?

A très vite pour de nouvelles aventures 🙂

Vous avez aimé l'article ?
livre pour soulager son stress avec le yoga

Si c'est le cas, téléchargez gratuitement mon guide "Je soulage mon stress" où vous découvrez 7 techniques simples et efficace pour vaincre votre stress !

Télécharger le guide

Comments

comments