Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter le Karma Yoga, aussi appelé « l’action désintéressée ». Le Yoga est une pratique ancestrale qui vise l’harmonie entre le corps et l’esprit. Parmi les quatre chemins de la tradition yogique, le Karma Yoga est la voie de l’action altruiste, celle qui est entièrement détachée des résultats et centrée sur une véritable consécration en pleine conscience. Découvrez les secrets de cette voie et libérez votre esprit pour avancer vers le chemin de la réalisation de soi.

karma-yoga-definition

Le Karma, c’est quoi ??

« Karma » signifie « action » et se rapporte aux actions du corps, de la parole et de l’esprit. Chaque action que nous accomplissons laisse une empreinte, ou potentiel, sur notre esprit très subtil et chaque empreinte finit par produire son propre effet. C’est une loi de causalité.

La loi du Karma veut que nos actes se répercutent dans nos différences vies, formant ainsi notre destinée

karma-roue-de-la-vie-bouddhisme

La roue de la vie ou roue karmique, d’après le Bouddhisme © Wikipedia

Le Karma individuel de chaque personne est différent. Le but est de sortir définitivement du cycle des morts et des naissances (saṃsāra) et d’atteindre la libération finale appelée moksha.

Yoga : 4 chemins ancestraux

Avant de vous parler du Karma Yoga, il me paraît important de re-situer le contexte dans lequel il s’inscrit. La tradition yogique recense quatre chemins (ou sentiers) pour guider l’intention et la pratique. Chacune de ces voies peut être explorée indépendamment ou dans son ensemble, découvrons-les ensemble tout de suite.

Jnana Yoga : le chemin de la connaissance

Il s’agit du chemin du savoir, au travers de l’étude philosophique du Vedanta (l’une des six philosophies de l’Inde classique). Le Jnana Yoga nous guide pour nous aider à améliorer notre compréhension de soi, du monde autour de nous et de l’au-delà, grâce à l’observation. Le Jnana Yoga permet d’ancrer la tranquillité mentale, la foi, l’attention juste et l’acceptation des difficultés du monde qui nous entoure.

Raja Yoga et Hatha Yoga : le chemin de la méditation

Le Raja Yoga est le sentier psychologique qui mène vers le contrôle de soi, grâce à la compréhension et à la maîtrise de notre corps et de notre esprit. Pratiqué au travers de la respiration et de la méditation, ce chemin est la clé vers une pleine conscience. Il nous aide à améliorer notre capacité à nous détacher des événements extérieurs et à contrôler nos émotions, grâce à la pratique des asanas, du pranayama et de la méditation.

Le Raja Yoga est décrit par Patanjali dans le Yoga Sutra, texte fondateur du Yoga.

Bhakti Yoga : le chemin de la dévotion

Ancré dans la dévotion pure envers le divin, le Bhakti Yoga est le chemin de l’amour universel. Les pratiquants cherchent ainsi à entrer en contact avec les divinités et ce au travers de chants, de prières, de rituels ou simplement par leur mode de vie. Au travers de la dévotion, cette pratique est la voie de la réalisation spirituelle et de la libération.

Karma Yoga : le chemin de l’action désintéressée

Enfin, le Karma Yoga permet de trouver sa voie au travers de l’action désintéressée dans toute chose. Le yogi est ainsi guidé par son cœur et par son intention, sans se soucier des résultats. C’est ce dernier sentier auquel nous allons nous intéresser dans l’article d’aujourd’hui.

Qu’est-ce que le Karma Yoga ?

karma-yoga

L’action désintéressée

L’action désintéressée prend tout son pouvoir dans le chemin vers la réalisation de soi. Le Karma Yoga nous enseigne à entreprendre chaque chose sans espérer de résultats mais au contraire, à trouver satisfaction et paix intérieure dans l’action elle-même.

Alors que l’être humain a généralement tendance à anticiper la conséquence de toute action (action, réaction), ce sentier nous apprend à nous concentrer uniquement sur le chemin, sans attendre de résultat.

Il s’agit de se détacher des fruits de l’action.

Ainsi, il est dit dans la Bhagavad-Gîtâ :

« Tu as le droit à l’action, mais seulement à l’action et jamais à ses fruits ; que les fruits de ton action ne soient point ton mobile »

Swami Vivekananda dit à ce propos :

« Ne désirez pour ce que vous faites ni louanges ni récompenses. […] Toute idée d’obtenir quelque chose en récompense de notre travail entrave notre développement spirituel et finit par nous apporter la souffrance »

Le karma-yogin agit de façon impartiale et impersonnelle, avec effacement de son ego et équanimité:

« Il n’a pas d’espoirs personnels, il a rejeté tout sens de possessivité. Satisfait de ce qui lui échoit sans qu’il l’ait recherché, ayant franchi les dualités, n’enviant personne, égal dans l’échec et le succès, il n’est pas enchaîné alors même qu’il agit. »

En plus de ce détachement vis-à-vis des résultats des actions entreprises, il ne faut pas se considérer comme l’auteur de l’action. Ainsi, Sri Aurobindo dit qu’il faut « agir comme un instrument dans le travail »

2 ou 3 acteurs dans nos actions ?

Dans notre vie quotidienne, chacun de nos actes doit être guidé par notre intention, notre attitude et notre motivation. On considère ainsi que dans chaque action, il y a deux acteurs principaux :

Si je décide d’assembler un collier de fleurs, « je » suis le premier acteur, puisque je réalise l’action et « les fleurs » sont le second acteur, puisqu’elles sont assemblées par moi.

Le Karma Yoga introduit un troisième acteur, neutre et entièrement désintéressé, qui a un statut d’observateur. Ainsi, le constat de ce dernier est simple : « un collier de fleur est en train d’être confectionné ». Il n’y a aucun jugement de valeur sur l’action en elle-même, ni sur l’objectif de cette action mais simplement une observation.

Karma Yoga : 3 principes

Afin d’atteindre le bien-être physique, mental et émotionnel recherché dans la pratique du Karma Yoga, voici 3 principes à mettre en œuvre :

  1. Rechercher la perfection dans l’action : vous avez probablement déjà entendu ce mantra : « toujours faire de son mieux ». C’est le premier principe enseigné par cette pratique. Donnez le meilleur de vous-même dans tout ce que vous entreprenez, ni plus, ni moins.
  2. Savoir se détacher des conséquences : nous venons de l’aborder ensemble un peu plus haut. Dans chaque chose que vous entreprenez, attachez-vous à ne pas avoir d’attentes, qu’elles soient positives ou négatives. Donnez du sens à ce que vous faites et libérez-vous des résultats de vos actions.
  3. Rester centrée sur l’action en cours : la pleine conscience est la clé de ce troisième principe et rejoint le premier. Si vous donnez le meilleur de vous, il y a de fortes chances que votre attention soit entièrement focalisée sur ce que vous faites.

Le Karma Yoga permet d’éveiller en nous des qualités essentielles à l’accomplissement de soi : altruisme, bienveillance, détachement, consécration, humilité, satisfaction personnelle, générosité, etc. Cette pratique revêt de nombreux bénéfices pour soi mais aussi pour le monde qui nous entoure. En faisant de son mieux, le yogi se laisse guider par son intention et par son coeur, il prend du plaisir dans l’action sans se préoccuper des résultats, c’est ce que l’on appelle l’action désintéressée.

Le Karma Yoga dans la Bhaghavad Gita, Chapitre 3

La Bhagavad Gita est un dialogue entre le prince Arjuna et le conducteur de char Krishna, qui à trait au juste accomplissement de l’action.

En voici quelques extraits :

Verset : 3.7

« Celui, ô Arjuna, qui discipline ses sens en maîtrisant son mental, et qui, sans attachement, engage ses organes d’action en des actes de dévotion, lui est de beaucoup supérieur.

Verset : 3.8

« Remplis ton devoir, car l’action vaut mieux que l’inaction. Sans agir, l’homme est incapable de veiller à ses plus simples besoins.

Verset : 3.19

« Ainsi, l’homme doit agir par sens du devoir, détaché du fruit de ses actes, car par l’acte libre d’attachement, on atteint l’Absolu.

Quelques pistes pour pratiquer le Karma Yoga

Chaque jour, faites quelque chose de gentil :

  1. Pour vous-même
  2. Pour une personne que vous aimez
  3. Pour un(e) inconnu(e)

Des idées…

  • Pour vous-même, vous pouvez par exemple vous préparer une tasse de thé en en faisant un véritable rituel, et en savourant chaque instant de la préparation et de la dégustation. Quand vous préparez le thé et quand vous le buvez, ne faites que ça, et faites-le avec le plus de précision, de fluidité et de grâce possibles
  • Pour une personne que vous aimez, vous pouvez par exemple lui préparer un plat qu’elle aime, ou simplement lui faire un gros câlin 🙂
  • Et pour la personne inconnue, vous pourriez par exemple offrir un café à une personne sans-abri, ou même un simple sourire sincère

Ma pratique du Karma Yoga

Le Karma Yoga m’accompagne au quotidien et voici comment je le pratique : j’ai créé un groupe Facebook réservé aux profs de Yoga francophones il y a 3 ans. C’est un groupe que j’administre de manière bénévole, avec l’aide de plusieurs modérateurs et modératrices. Ce groupe compte actuellement plus de 2 400 membres. Mon objectif avec ce groupe est d’offrir l’accès gratuit à un réseau d’entraide entre profs de Yoga, pour partager nos connaissances, nous soutenir, nous remplacer les uns les autres, organiser des rencontres conviviales etc.

Par ailleurs, je donne au moins une fois par an un cours de Yoga dans le cadre d’un événement caritatif qui me touche.

C’est comme ça que je pratique le Karma Yoga 🙂

Voilà, cet article se termine ici, j’espère qu’ils vous a profondément inspirée et donné envie de pratiquer le Karma Yoga.

A vous de jouer maintenant ! Dites-nous dans les commentaires :

  • Connaissiez-vous déjà le Karma Yoga ?
  • L’appliquez-vous sur votre tapis de Yoga ?
  • Et dans votre vie quotidienne ?

A très vite pour de nouvelles aventures !

Comments

comments