Il ne s’agira pas ici de lister les pratiques étonnantes des yogis (et il y en a quelques unes !), mais d’approfondir une pratique ultra-courante. C’est un geste effectué quotidiennement par chacun d’entre vous. Vous ne pourriez pas imaginer votre vie sans lui. Vous seriez obligé de vous diriger de la tête aux pieds vers votre voisin pour le saluer, vous marcheriez comme un robot et vous ne pourriez même pas ouvrir votre pot de confiture à l’heure du petit déjeuner. Vraiment, la vie serait bien raide sans… la TORSION!

Si vous pratiquez le yoga, il y a de fortes chances que vous soyez un peu plus tordu que la moyenne. La torsion est l’une des grandes familles de mouvements du yoga, aux côtés de l’inversion et de la flexion. Mais avant de lister les 5 raisons pour lesquelles les torsions sont incontournables, permettez-moi de me présenter. 


Moi, Clémentine E., 25 ans, yogi, blogueuse – 3heures48minutes.com
Clémentine

Mon histoire d’amour avec le yoga est relativement récente : j’ai rencontré mon tapis de yoga il y a un peu plus d’un an au Mexique, et depuis, nous ne nous sommes plus quittés. Je fais actuellement une formation en Thaïlande dans le but de transmettre  un jour ce que j’apprends. Sur 3heures48minutes.com, j‘essaie de répondre aux questions qui surviennent inévitablement sur un tapis de yoga. Et parce que le yoga ne se pratique pas uniquement sur un tapis, c’est un véritable mode de vie que je voudrais explorer. 

Mon histoire avec les torsions n’a pas été toujours rose. La fameuse posture Ardha Matsyendrasana m’a donné du fil à retordre. Pourtant, cette posture que je maudissais hier encore est aujourd’hui ma posture préférée. Et depuis que je connais tous ses bienfaits, je la chéris encore plus ! 

Merci Claudia de me confier ton blog le temps d’un article. Yogapassion.fr est un blog que je consulte régulièrement depuis le fameux jour où j’ai su que je voulais devenir prof de yoga. Ce choix est toujours conforté par la lecture de tes expériences et réflexions quotidiennes dépeintes avec profondeur et  légéreté.

Voici maintenant 5 raisons pour lesquelles les torsions sont incontournables, dans la vie comme sur votre tapis !


1. Nourrir votre colonne

La colonne est l’axe principal de votre corps. Une colonne forte et souple rend la vie bien plus confortable. Elle détermine votre allure, votre posture, voire même votre comportement. Pour la renforcer et l’assouplir, le yoga agit grâce à la combinaison de 4 outils : les flexions avant, arrière, latérale, et la torsion, qui nous intéresse aujourd’hui.

Renforcer en douceur votre colonne, notamment grâce au yoga, permet de prévenir des accidents malencontreux. Les adeptes de la torsion auront ainsi moins de risque de se faire un tour de reins en voulant attraper précipitamment le téléphone qui sonne sur la banquette arrière. Pratiquer la torsion sur son tapis réduirait la pression dorsale, le risque de lumbago, et corrigerait même certaines formes de sciatique.

Ce n’est pas tout ! Renforcée, assouplie, la colonne est également nourrie. Les disques élastiques situés entre chaque vertèbre, permettant à la colonne de se mouvoir, sont peu vascularisés, c’est-à-dire que les vaisseaux sanguins chargés de les nourrir sont peu nombreux. Ces disques intervertébraux sont comparables à des éponges : quand ils sont comprimés, ils rejettent les nutriments qu’ils ont absorbé auparavant ; une fois relâchés, il absorbent les nutriments du milieu extérieur proche de lui. Une façon de nourrir votre colonne est donc… de la faire bouger ! Comprimez vos disques par une torsion progressive de la colonne, puis relâchez tranquillement la posture (sous la supervision de votre prof de yoga bien sûr), et votre colonne sera repue.


2. Conserver votre jeunesse

Dans la pensée yogique, vous avez l’âge de votre colonne. Une colonne forte et souple est un gage de jeunesse et de vitalité. Les disques intervertébraux mentionnés plus haut sont des structures merveilleuses, mais ils s’abîment et s’assèchent avec l’âge, surtout aux régions cervicale et lombaire basse, soumises à des stress mécaniques plus importants. Une manière de ralentir leur détérioration est de leur assurer une nutrition optimale, notamment grâce à la torsion. La tension et la compression des disques intervertébraux lors des asanas stimuleraient également la synthèse de facteurs de croissance des fibrocytes situés à l’intérieur de ces disques, ralentissant leur sénescence. 

La demi-torsion assise agit particulièrement sur le bas du dos, au niveau de l’articulation entre la dernière vertèbre lombaire (joliment nommée L5 par les anatomistes) et le sacrum (S1), autrement dit entre la dernière vertèbre mobile et l’os triangulaire effectuant la jonction avec le coccyx. Cette jonction délicate peut être sujette au phénomène de « soudure » des vertèbres, menant dans les cas extrêmes à la fusion entre la 5e vertèbre lombaire et le sacrum. L’hypercontraction qui en résulte transformerait progressivement le tempérament des personnes touchées : cette contraction permanente serait responsable du caractère aigri de certaines personnes âgées. Pour vieillir en toute sérénité, twist (and shout!)


3. Vous remplir d’énergie

Deepak Choprah classe la torsion dans la catégorie des “postures pour ouvrir l’énergie”. En empêchant la congestion de la moelle épinière, les torsions permettent à votre énergie vitale de circuler librement. 

Dans la philosophie yogique, les 7 chakras sont reliés entre eux par 3 canaux d’énergie (des nadis) longeant la colonne. Ida et Pingala se situent sur les côtés et seraient d’un point de vue anatomique les contreparties subtiles des ganglions du système nerveux sympathique. Sushumna, au centre, correspondrait à la moelle épinière.nadis

En nourrissant la colonne, le mouvement de torsion assure une circulation fluide des énergies vitales si importantes en yoga. Ce “prana” qui circule sans entrave le long de votre colonne vous apportera, selon Swami Sivananda, force et pouvoir de concentration.


4. Améliorer votre digestion

Les bienfaits de la posture découlent non seulement de la torsion de la colonne, mais également de la pression exercée sur la région abdominale. Cette pression a pour effet de tonifier les organes digestifs et d’accroître le péristaltisme intestinal.

En pivotant vers la droite, vous vivifiez le gros intestin, le foie et le rein droit. En vous tournant vers la gauche, vous tonifiez le pancréas, la rate et le rein gauche. Il est recommandé de toujours effectuer la rotation vers la droite, puis vers la gauche, afin de travailler dans le sens du péristaltisme de l’intestin. Aller à contre-courant serait dans ce cas contre-productif !

En agissant sur la zone abdominale, la torsion lutte activement contre le « fléau du siècle » : la constipation. Ce mouvement de torsion serait également une arme contre l’obésité et la cellulite abdominale.


5. Dénouer vos tensions émotionnelles

Si la torsion est bénéfique pour digérer les aliments, elle l’est tout autant pour digérer les émotions. La torsion permet en effet de libérer les tensions émotionnelles accumulées dans les parties du corps concernées. Comme un vêtement trempé qu’on essore, on se sent plus léger quand on tord puis qu’on relâche certaines parties du corps. Ce phénomène de torsion vous permet d’évacuer le trop-plein d’émotions : en nouant votre corps, vous dénouez les tensions et essorez vos soucis.

Après une séance de yoga

La posture de l’aigle permet par exemple d’évacuer les tensions engrangées dans les zones sensibles que constituent les articulations. Chevilles, genoux, hanches, poignets, coudes, et épaules, aucune partie du corps n’est négligée : la posture de l’aigle nous aide à faire un grand nettoyage émotionnel et articulaire. Et si vous en avez plein le dos, pensez à la demi-torsion assise.

Par son action favorable aux mécanismes de digestion et d’élimination, le mouvement de torsion peut donc aider les processus de détoxification (qu’elle soit alimentaire ou émotionnelle).


[ATTENTION] Les torsions sont des armes à double tranchant. Pour qu’elles exercent tous leurs bienfaits, il est primordial d’apprendre le mouvement correct, d’adopter la posture adéquate, et surtout d’y aller progressivement. C’est ici qu’intervient votre prof de yoga (Claudia, si vous êtes chanceux!).


Voilà pourquoi les yogis sont des tordus… tout à fait sains de corps et d’esprit!


Vous voulez en savoir plus sur les inversions? Voici 5 raisons pour lesquelles les yogis adorent se mettre la tête à l’envers ! Pour découvrir des curiosités yogiques, voici pourquoi certains yogis ne consomment ni ail ni oignon, ou encore les 4 surprenantes parties du corps primordiales pour un yogi. 

Facebook


* Mes (p)références sur le sujet des torsions

  • J’apprends le yoga, André Van Lysebeth
  • Culture physique hindoue, les Asanas, Camille Kerneiz
  • Les 7 lois spirituelles du yoga, Deepak Choprah
  • Anatomy of Hatha yoga, David Coulter
  • Spinal twist 

Que vous soyez tordue ou pas…

Réservez votre cours de Yoga !

Comments

comments